4ème DINER DE LA JEUNESSE A DIJON

Magnifique 4e DINER DE LA JEUNESSE

Vendredi 2 octobre 2015 au soir, l’immense salle « Chambertin » du palais des congrès de Dijon était, comme chaque année, archicomble à l’occasion du «DÎNER DE LA JEUNESSE».  Cette année, plus de 600 convives ont répondu présents à l’invitation de la JMFB à son « 4e dîner annuel de la jeunesse»

Une présence massive que le président de JMFB, Mohamed ATEB, n’a pas manqué de saluer très chaleureusement « c’est au nom de la JMFB que je salue, de tout mon cœur, votre présence massive ; je salue cette mobilisation jamais déçueautour des activités de la JMFB.
Votre présence ce soir nous fait plaisir et fait plaisir à tous ces bénévoles et familles qui se sont dévoués pour vous servir ce soir et que je salue très fraternellement par la même occasion.

Les applaudissements étaient au rendez-vous, lorsque le président saluait vivement élus, autorités publiques qui ont honoré par leur présence cette belle soirée placée sous le signe de la fraternité, de la solidarité et de la cohésion nationale ».

  • Le Préfet Eric DELZANT et son représentant Saïd BENNIS,
  • Madame Kheira BOUZIANE députée de la Côte d’Or
  • Marie-Guite DUFAY présidente du Conseil Régional de Franche-Comté et Candidate aux Régionales de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté
  • Nathalie KOENDERS, Première adjointe et Hamid HASSOUNI représentants M. François REBSAMEN maire Dijon
  • Michel NEUGNOT premier vice-président du Conseil régional de Bourgogne
  • Fadila KHATTABI, Nisrine ZAÏBI, vice-présidentes du Conseil régional de Bourgogne.
  • Philippe Hervieu, vice-président (écolo) du Conseil régional de Bourgogne
  • Mohamed BAKHTAOUIconseiller municipal de Dijon
  • Et tous les responsables des Mosquées de la Côte d’or présents.

En effet, la JMFB invite citoyens musulmans et non-musulmans désireux d’y participer, élus, autorités publiques, politiques et civiles pour que ce rassemblement soit un moment annuel qui symbolise attachement aux grandes valeurs humaines, et aux valeurs de la République et cohésion nationale.

La soirée était culturellement très riche et festive autour du groupe de chants (anachids) l’Espoir (Al Amal), qui a emporté et enchanté les convives, tout au long de la soirée, autour de chants traditionnels et rythmés conduits par les voix mélodieuses des cinq artistes.

21h15, l’heure était, alors, au dîner tant attendu où tout le monde a apprécié le menu : une entrée distinguée et bien garnie et un plat de résistance composée de viande rôtie « succuleusement » assaisonnée.

Remerciement aux bénévoles et aux familles

Chapeau bas à toute l’équipe de bénévoles et à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de cet événement. Car notre étendard dans l’action est toujours dans cette parole prophétique : « Celui qui est devant est devant et celui qui est derrière est derrière.. », absolument rien ne sera perdu des efforts de chacun.

Ce n’est pas la viande mais les Grandes Valeurs Humaines !

Ce diner de la jeunesse est organisé en « cette période où les musulmans ont fini d’accomplir le pèlerinage et de célébrer la fête de l’Aïd Al Adha », du sacrifice d’Abraham ».

Ce n’est pas la viande en elle-même qui est importante comme l’a souligné le Coran « Ni leurs chairs ni leurs sangs (des bêtes sacrifiées) n’atteindront Allah, mais ce qui L’atteint de votre part c’est la piété » sourate Al Hajj verset 37.

En accomplissant les rites du pèlerinage, les musulmans commémorent les grandes valeurs humaines qu’incarnait notre père Abraham pour s’en rappeler et en être imprégnés.

« Je cite une valeur de celles que les musulmans commémorent à cette occasion, c’est celle « d’Œuvrer pour la Paix et la sécurité» déclare Mohamed Ateb.

« Car, voyez-vous, en édifiant le temple sacré (la Kaaba) autour duquel se réunissent les pèlerins, Abraham PSL a demandé à son Seigneur que cette cité naissante soit en paix et en sécurité :

« Et quand Abraham supplie : Ô mon seigneur fais de cette cité une cité en paix (un lieu de sécurité)

Demande pressante d’Abraham, la paix est au fait la revendication de tous les prophètes et par conséquent des musulmans.

C’est avec la paix et la sécurité que l’épanouissement de chacun devient possible.

Et la Paix a son corolaire : égalité et la justice

Mais, en suppliant son Seigneur une cité en paix et en sécurité, Notre père Abraham Lui a ensuite demandé que « les richesses soient concentrées entre les mains des croyants » quitte à marginaliser et exclure les non-croyants.

« Et quand Abraham supplie : Ô mon seigneur fais de cette cité une cité paisible (un lieu de sécurité) et fais attribution à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au jour dernier. » Sourate 2.  Al-Baqara, verset 126

La réponse de Dieu vient, sans équivoque, rejeter cette dernière demande d’Abraham car elle est source d’exclusion et elle vient enseigner que la paix a un corolaire : l’égalité et la justice.

L’égalité qui l’emblème de la République.

Tout en œuvrant énergiquement pour la paix et la sécurité, il est nécessaire d’établir égalité et justice et en même temps lutter contre toute discrimination et le rejet et de condamner la campagne d’Islamophobie et d’amalgame qui vise les citoyens musulmans de France et la stigmatisation systématique de cette frange de la Nation.

Source : association Jeunesse Musulmane de France en Bourgogne – JMFB

http://www.jmfb.org/4e-diner-de-la-jeunesse/

(Vu 251 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *